Formation – comment la reconnaître, quelle est la menace ?

On parle beaucoup de l’importance de l’activité physique dans notre vie. C’est vrai, mais avec modération. Une erreur très fréquente dans la formation des supporters, en particulier des débutants, est de trop se mettre à l’épaule. Le manque de temps pour se régénérer et forcer le corps à faire trop d’efforts est un moyen rapide de surentraîner, ce qui peut avoir des conséquences désagréables pour notre santé. Qu’est-ce que le surentraînement, comment le reconnaître, quelle est sa menace et comment l’éviter si nous voulons continuer à le pratiquer systématiquement ?

Qu’est-ce que le surentraînement ?

Lorsque vous commencez l’entraînement, les effets sont visibles assez rapidement, ce qui rend beaucoup de gens plus disposés à faire de l’exercice et plus. Pour obtenir des résultats encore meilleurs, nous décidons de soulever plus de poids ou de parcourir de plus longues distances afin de stimuler le corps à travailler autant que possible.

Donner le meilleur de soi et dépasser ses limites est une bonne chose pour tout athlète, mais vous devez savoir combien vous pouvez vous permettre. La formation s’adresse non seulement aux débutants, mais aussi aux professionnels qui ne voient pas les effets de leurs efforts depuis longtemps.

Le surentraînement est un trouble des fonctions régénératrices de l’organisme, entraînant des changements physiques et mentaux. Elle est souvent confondue avec la fatigue (une baisse de forme à court terme), mais elle dure plus longtemps et nécessite des actions complexes.

Comment reconnaître le surentraînement ? Symptômes du surentraînement

Le surentraînement est difficile à reconnaître, il peut être confondu avec l’allergie, le rhume et même la dépression. Cependant, si vous faites beaucoup d’exercice et remarquez les symptômes énumérés ci-dessous, vous voudrez peut-être penser à vous reposer et à vous régénérer.

Symptômes physiques du surentraînement :

  • une diminution de la condition physique et de la condition physique ;
  • fatigue constante ;
  • tremblements musculaires ;
  • détérioration des résultats de l’activité physique ;
  • aucun résultat des exercices ;
  • problèmes de sommeil ;
  • transpiration accrue ;
  • une augmentation de la fréquence cardiaque ;
  • parfois la température est élevée ;
  • perte de poids ;
  • les troubles menstruels chez la femme ;
  • douleurs musculaires et articulaires.

Symptômes psychologiques du surentraînement :

  • la baisse de libido ;
  • un trouble de la concentration ;
  • l’ennui ;
  • une baisse de l’estime de soi ;
  • une aggravation de la motivation ;
  • l’apathie.

Quelles sont les raisons du surentraînement ?

Le traitement du surentraînement peut être compliqué, il est donc préférable de le prévenir. Pour ce faire, nous devons savoir ce qui favorise le surentraînement.

Les causes les plus courantes du surentraînement sont… :

  • un plan d’entraînement inadéquat ;
  • effort excessif pendant l’entraînement ;
  • trop d’entraînement ;
  • mauvaise alimentation ;
  • pas le temps de se régénérer ;
  • trop d’exercice ;
  • peu ou pas de qualité de sommeil.

Si vous ne savez pas comment vous entraîner pour éviter le surentraînement, il est préférable de consulter votre entraîneur personnel. Nous devrions également nous rappeler que les personnes qui s’entraînent beaucoup, ont un plus grand besoin d’éléments nutritifs et de quantité de nourriture. Ce n’est pas sans raison que les athlètes utilisent si souvent une supplémentation pour les aider à nourrir et accélérer la régénération musculaire.

Que dois-je faire pour éviter le surentraînement ?

Les personnes ayant les connaissances appropriées sont conscientes du risque de surentraînement et savent qu’il est parfois préférable de laisser le corps se reposer plutôt que de se décider pour le prochain entraînement. Cependant, les ambitions élevées et le fait de placer la barre trop haut font du surentraînement un problème pour de nombreux amoureux de l’activité physique. Voici quelques conseils à suivre pour éviter le surentraînement.

Utiliser un plan d’entraînement individuel

Chaque plan d’exercice doit être adapté au niveau de sophistication du praticien. Beaucoup de débutants comptent sur les résultats les plus rapides possibles, ce qui signifie qu’ils ont trop de tâches à accomplir sans muscles correctement renforcés et sans bonne condition physique. Dans le cas du sport, il ne vaut pas la peine de se jeter tout de suite dans l’eau profonde. Commencer votre aventure avec le gymnase avec des poids lourds nous fera plus de mal que de bien. Même si nous voulons être aussi bien formés qu’un collègue pratiquant à côté de nous, nous devons tenir compte du fait que nous allons nous mettre en forme progressivement. Une barre trop haute au début est un court chemin vers les blessures, les blessures et le surentraînement, qui peuvent avoir de graves conséquences sur la santé.

N’oubliez pas le régime alimentaire et la supplémentation

Aucun entraînement ne nous donnera les résultats dont nous avons besoin si nous ne le complétons pas avec les nutriments dont notre corps a besoin pour fonctionner correctement. Les personnes qui font beaucoup d’exercice physique ont un besoin accru de calories, en particulier de protéines et de glucides. Une alimentation appropriée et équilibrée soutiendra la croissance et la régénération de nos muscles, fournira à notre corps du carburant pour soutenir l’entraînement.

Il est important de savoir qu’au cours d’un exercice intensif, les nutriments que nous prenons dans la nourriture peuvent ne pas être suffisants, donc il vaut la peine de prendre des suppléments alimentaires pour les athlètes. Il est préférable d’utiliser ceux qui sont composés d’ingrédients naturels : un supplément protéique ou des produits de masse tels que Mass Extreme ou en ajoutant de l’énergie Titanodrol.

Voir un résumé des 5 meilleurs suppléments de gain de masse musculaire !

Maintenir la bonne technique

La bonne technologie est la clé du succès. Le résultat d’un mauvais exercice peut être un manque de résultats, donc nous voudrons pratiquer de plus en plus intensivement, et c’est la prochaine étape vers le surentraînement. Une mauvaise technique peut aussi avoir des conséquences sous forme de blessures et de blessures, ce qui peut nous exclure de l’entraînement pendant longtemps.

Les débutants qui n’ont pas de connaissances professionnelles sur la bonne exécution des exercices individuels devraient demander conseil à un instructeur de gym ou à un entraîneur personnel.

Prenez des pauses entre les séries

Dans l’entraînement de la force, les pauses entre les séries sont très importantes parce que les muscles ont besoin de repos. Alors que pendant les exercices de fitness on peut les abandonner, en matière de poids, il faut se donner un moment de repos afin de ne pas surcharger le corps.

N’oubliez pas de vous régénérer.

Tant dans le processus de gain de masse musculaire que dans la période de réduction, le repos est très important. 8 heures de sommeil et des journées sans entraînement devraient faire partie du plan de formation. Pas toujours signifie plus c’est mieux, et dans le cas de l’exercice physique, la régénération est essentielle pour notre santé, elle favorise également le bon développement des muscles. Le manque de repos est une erreur courante chez les débutants, qui pensent que plus ils pratiquent, plus vite ils remarqueront les effets.

Comment faire face au surentraînement ?

Si vous remarquez des signes de surentraînement chez vous, il est préférable de commencer à travailler le plus tôt possible. La clé, c’est le repos. Vous devriez cesser de vous entraîner pendant un certain temps pour permettre à votre corps de retrouver sa motivation et de se remettre en forme. Le fait de s’entraîner régulièrement en dépit d’un malaise, de muscles stagnants et d’un manque d’effets ne peut qu’aggraver notre condition et il nous sera alors difficile d’en sortir.

Il vaut la peine de se concentrer sur l’alimentation, en fournissant à l’organisme un maximum de nutriments. Bains relaxants, massages et relaxation mentale vous aideront également à vous régénérer.

Nous ne devrions reprendre l’entraînement que lorsque les symptômes physiques et mentaux ont disparu. Il est préférable de commencer le retour à la forme par une variété d’entraînements, des changements dans le plan d’entraînement, des exercices moins intensifs. Si, malgré tous nos efforts, vos symptômes persistent, vous pourriez avoir besoin de l’aide d’un entraîneur personnel ou, dans certains cas, d’un médecin.

L’entraînement peut être rapidement surmonté si nous commençons à agir dès que nous constatons les symptômes. Toutefois, tout cas de ce genre devrait nous servir de leçon que nous ne devons pas oublier. Le sport a deux côtés et ne fonctionne que correctement, nous sert sur la santé.

Jetez un coup d’oeil : Régime alimentaire pour la masse musculaire – ce qu’il faut manger pour développer les muscles

A propos de Marius 104 Articles
43 ans. Il dirige sa propre entreprise de transport tous les jours. Il aime partager ses expériences avec les autres. Il connaît bien les problèmes des autres hommes, alors il essaie d'aider en écrivant sur son blog. Lui et ses amis ont eu l'idée d'un blog qui serait sympathique aux problèmes masculins.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*